Qu’est ce qu’une couche lavable ?

Partagez si le coeur vous en dit !
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Qu’est ce qu’une couche lavable ? C’est quoi une couche lavable ? Comment fonctionne une couche lavable ?

Autant de questions qu’il est possible de se poser lorsqu’on se questionne sur une utilisation possible des couches lavables, lorsqu’on débute ou encore lorsqu’on cherche à se constituer son stock de départ.

En premier lieu cela revient à se demander de quels éléments les couches lavables sont-elles constituées ? L’objectif de cet article est justement de répondre à cette question basique !

Les jeunes ou futurs parents novices en la question y trouveront des réponses qui leur seront utiles pour soit :

– se faire une idée précise de quoi est constituée une couche lavable

– savoir de quels éléments ils vont avoir besoin pour constituer leur stock de couches lavables

– se rendre compte de ce qui différencie les lavables des jetables du point de vue de leur constitution

Deux principaux éléments

Alors concrètement les couches lavables sont composées de deux principaux éléments.

L’absorbant

absorbants couches lavablesL’absorbant est aussi appelé insert, contour, lange, matelas, noyau absorbant, trempeur ou plus communément couche. C’est la partie que l’on place dans la culotte de protection pour absorber les urines.

Sa fonction est donc d’absorber l’urine. Au même titre que le coussin absorbant de la couche jetable, composé de cellulose et/ou de polyacrylate de sodium (juste le nom fait rêver !), est là pour absorber. Pour plus de précisions sur ce fameux polyacrylate, je vous invite à lire l’idée reçue n°34 : “ les couches lavables ça fait des grosses fesses ! C’est impossible d’habiller bébé…”

L’absorbant de la couche lavable est plus ou moins absorbant en fonction du choix de confection du fabricant ou de la créatrice. L’absorbant peut être de différentes formes et de différentes épaisseurs. La matière utilisée a aussi son importance, notamment en terme d’absorption. Nous reviendrons sur le choix des matières dans un prochain article. Mais n’ayez crainte aucun fabricant de couches lavables n’a d’intérêt à commercialiser un modèle qui n’absorbe pas ! Avouez que ce serait un peu se tirer une balle dans le pied !

La culotteculottes de protection couches lavables de protection

La culotte de protection est aussi appelée aussi surcouche ou couvre couche. C’est la partie que l’on place à l’extérieur de l’absorbant pour permettre imperméabilité de la couche lavable.

Sa fonction est donc de rendre imperméable. Il est en effet préférable que les couches lavables soient conçues de manière à retenir à la fois les matières solides et liquides ! Avouez que c’est quand même l’idée ! Nous reviendrons lors d’un prochain article sur les différentes matières des surcouches.

Une couche lavable est donc basiquement constituée de ces 2 éléments : absorbant (appelé également insert, contour, lange, matelas, noyau absorbant ou trempeur ) et d’une surcouche (appelé également couvre couche ou culotte de protection).

Deux autres éléments optionnels

On peut y rajouter 2 autres éléments, optionnels.

Le boosterbooster couche lavable

Le booster est également appelé insert (supplémentaire) ou doublure. Alors à quoi sert ce booster ? Il est utilisé à des moments particuliers de la journée ou de la vie de bébé. La nuit ou au moment de la sieste parce que bébé reste plus longtemps alité… Ou encore lors d’un déplacement en voiture par exemple où vous savez que vous changerez bébé moins souvent ! Parce que bébé grandit où qu’il change d’alimentation et qu’il fait par conséquent des plus gros pipis ! Ou encore parce que bébé est un(e) serial pisseur-euse, ou si vous préférez gros pissouilleur ou grosse pissouilleuse. En effet à gabarit équivalent des enfants sécrètent des quantités d’urine plus importantes que d’autres enfants !

Il sert donc, vous l’aurez bien compris, à augmenter la capacité d’absorption. A la différence des couches jetables, il est donc possible avec les couches lavables d’augmenter la capacité d’absorption des absorbants et donc de s’adapter à bébé et/ou au moment de la journée ! Et le défaut d’absorption peut être l’une des causes principales des fuites en couches lavables ! Envie de savoir quelles sont les autres raisons de fuites et comment y remédier, prenez le temps de lire l’idée reçue n°13 : “les couches lavables ça fuit ! Rapidement ça n’absorbe plus !”

Le voile de protection

Le voile devoile de protection couche lavable protection est aussi appelé film ou papier de protection. Nos cousins québécois disent feuillet de protection. Il sert à récupérer les selles. Celui-ci n’est en aucun cas garanti anti caca explosif ! Soyez rassurée(e) vous n’aurez pas plus de cacas explosifs avec les lavables qu’avec les jetables ! Il permet donc de récupérer la totalité du caca en cas de selles moulées. Ou la majeure partie de celles-ci en cas de selles non moulées, molles ou liquides… Ce voile de protection est soit jetable  soit lavable. Le voile jetable est un tissé de cellulose. Pour savoir où jeter ce voile jetable, je vous propose de lire l’idée reçue n°7 : “mettre les mains dans le caca, non merci !”.  Le voile lavable est en tissu, généralement en polaire.

A noter que si seul du pipi a souillé le voile, il est possible et même conseillé, pour ne pas dire obligé (!) de laver le voile avec le reste de la couche lavable. Celui-ci pourra s’utiliser, et donc se laver, autant de fois qu’il ne croise pas de cacas ! Et si il a de la chance c’est l’usure qui mettra fin à ses jours plutôt que du caca !!!

Bien qu’optionnels ces deux éléments que sont le booster et le voile de protection sont souvent utilisés par les parents utilisateurs dans un souci de simplicité, de praticité et/ou d’efficacité…

Eh voilà c’est tout pour aujourd’hui ! Nous détaillerons dans de prochains articles les différents modèles (classique, TE1, TE2 et TE3) et système de couches lavables (taille unique/évolutive et multi-tailles) présents sur le marché ainsi que les différentes matières utilisées ! Patience !

A VOS COUCHES PRÊT(E)S CHANGEZ !

Crédit photos :  Couches Lavables et Cie

Commentaires

  1. geoffrey a dit :

    Merci beaucoup pour cet article. Je ne suis plus concerné, mais j’ai un ami qui a beaucoup changé ses habitudes mais n’arrive pas à sauter le pas des couches lavables… Je pense qu’il faut encore beaucoup communiquer sur les techniques pour “démocratiser” au maximum cette approche tellement nécessaire…

    1. Laurent Levrot a dit :

      Merci Goeffrey pour ton message ! Si le cœur t’en dit tu peux inviter ton ami à visiter mon blog ! Certainement y trouvera t-il des sources de motivations et réponses à ses questions ! Belle journée. Laurent

  2. Nicolas a dit :

    Très intéressant de parler de la composition d’une couche lavable, on est encore plus convaincu du bien fondé d’en utiliser ! Merci

    1. Laurent Levrot a dit :

      Merci Nicolas pour ton commentaire ! Tu as raison cela commence par là ! Qu’est ce qu’une couche lavable ? Pour choisir en connaissance de cause ! Belle journée. Laurent

  3. Super bien expliqué !
    J’aurais aimé tomber sur un blog pareil quand j’en avais besoin. De mon côté c’est clairement le manque d’information qui m’a empêché de sauter le pas !

    1. Laurent Levrot a dit :

      Merci Nadia pour ton commentaire ! J’essaie de mettre mon expérience autant professionnelle que personnelle au service du plus grand nombre ! A partager si le cœur t’en dit ! Belle journée ! Laurent

  4. Un levier essentiel pour réduire la quantité de déchets produits chaque année ! J’ai fait mon petit calcul et j’ai trouvé qu’il fallait environ 5000 couches dans la vie d’un bébé (5 / jours pendant environ 3 ans). C’est donc très utile de trouver des alternatives. Merci pour le partage et les précisions dans vos articles.

    1. Laurent Levrot a dit :

      Bonjour François-Xavier, oui tu as raison une quantité de couches énorme jusqu’à la propreté : 1 tonne en 2ans1/2 ! Sans compter les avantages économiques et pour la santé de bébé ! Merci pour ta visite et ton commentaire ! Belle fin de journée ! Laurent

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *