Idée reçue n°13 : “les couches lavables ça fuit ! Rapidement ça n’absorbe plus !”

Partagez si le coeur vous en dit !
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Mon défi :  répondre à 1 idée reçue tous les 2 jours jusqu’à épuisement du stock. 34 idées reçues répertoriées à ce jour !

Le parti pris c’est de vous donner deux pistes de réponses : avec humour ou avec un peu de sérieux ?

C’est parti pour l’idée reçue n°13 :

“Les couches lavables ça fuit ! Rapidement ça n’absorbe plus !

Y répondre avec humour :

1. Est-ce que toi, tu as abandonné les couches jetables à la première fuite ?

2. Génial je vais pouvoir expérimenter l’urinothérapie ? Il parait que c’est super en application locale…

3. Il parait que les couches jetables fuient aussi ! Tu connais des parents qui n’ont jamais eu de fuites avec les jetables ?

Un peu de sérieux :

Les difficultés liées aux fuites sont certainement une des premières causes d’abandon des couches lavables. Il est, il faut le reconnaitre, plutôt décourageant d’essuyer fuite sur fuite !

Aussi y a t-il vraiment plus de fuites avec les lavables qu’avec les jetables ? Les retours de professionnel(le)s de crèches qui utilisent les lavables admettent, qu’après un temps d’adaptation, il n’y a pas plus de fuites avec les lavables qu’avec les jetables…

Capacité d’absorption insuffisante et encrassage : les deux raisons les plus fréquentes des fuites

Alors quelle sont les raisons les plus fréquentes des fuites ?

1. Une capacité d’absorption insuffisante. Attention aux « serials pisseurs » et « sérials pisseuses ». A poids équivalent des bébés font des plus gros pipis : c’est une des raisons principales des fuites. Cela peut être aussi une capacité d’absorption qui est insuffisante au regard de moment de la journée (sieste, nuit, ballade…) ou de la vie de bébé (bébé grandi, il mange plus, boit plus, diversification alimentaire ou introduction d’aliments)… baby-303071_1920_Cheryl Holt de Pixabay

2. L’encrassage est également une des raisons principales des fuites. Au fil des semaines ou des mois les couches peuvent s’encrasser. Le décrassage va vous apporter la solution. La vigilance s’impose ! Nous traiterons de l’encrassage dans le détail dans un prochain article…

3. Une culotte de protection mal ajustée ou qui ne recouvre pas complètement la couche peut également être une des raisons de fuite.

4. La taille de la couche ou de la culotte inadaptée à la morphologie de bébé : fuites assurées. Par exemple, une couche évolutive dès la naissance est rarement adaptée à la morphologie de bébé !

5. Les couches et/ou les culottes de protection peuvent être mal ajustées ou mal positionnées !

6. Les couches neuves doivent être prélavées sans quoi elles n’absorberont que très peu et favoriseront les fuites…

7. Un défaut d’imperméabilisation de la culotte de protection

8. Des habits ou bodys trop serrés qui compriment la sur couche sur la partie absorbante (effet de l’éponge !)

Une fois la cause identifiée, il est facile d’y remédier !

Et au final les fuites sont pas plus, souvent même moins, fréquentes avec les couches lavables qu’avec des couches jetables.

Rendez-vous dans 2 jours pour l’idée reçue n°14 :

“Moi j’ai mis des jetables et je ne suis pas morte !”

D’ici là vous pouvez y aller,ci-dessous, de vos commentaires, de vos questions ou de vos retours d’expériences  sur cet article !

A VOS COUCHES PRÊT(E)S CHANGEZ !

Crédit photo : image gratuite de Cheryl Holt sur Pixabay

Commentaires

  1. Hélène a dit :

    Pour moi c’est la raison n°8 la principale source de fuite ! Depuis que je ne ferme plus de body sous la couche et que j’utilise des sarouels plus de fuite !
    Sinon, on discute souvent dans mes ateliers de l’impact émotionnel de la fuite sur couche lavable vis a vis de la fuite sur couche jetable. Une fuite avec une jetable ? On jette la couche et on passe à la suite. On l’avait surement mal mise, ou laissée trop longtemps.. Au pire des cas si les fuites s’enchainent, on change de marque ou de taille au prochain paquet. Avec les lavables le stress de “est-ce que ça va se reproduire” est là qui nous guette et nous empoisonne. Et vu qu’on a investi (de l’argent et de l’énergie) dans cette couche lavable on est plus sujet au doute ! Alors qu’en vrai j’ai recensé les mêmes retours d’expérience que vous auprès des crèches et nounous ou des parents qui ont testé les deux : autant de fuite de part et d’autre.

    1. Laurent Levrot a dit :

      Bonjour Hélène, merci pour vos retours d’expériences ! C’est très riche ! Au plaisir de vous lire prochainement ! belle journée. Laurent

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *