Idée reçue n°33 : “les couches lavables, ce n’est pas adapté aux selles d’allaitement !”

Partagez si le coeur vous en dit !
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Mon défi :  répondre à 1 idée reçue tous les 2 jours jusqu’à épuisement du stock. 34 idées reçues répertoriées à ce jour !

Le parti pris c’est de vous donner deux pistes de réponses : avec humour ou avec un peu de sérieux ?

C’est parti pour l’idée reçue n°33 :

“les couches lavables ce n’est pas adapté aux selles d’allaitement!”

Y répondre avec humour

1- tu as raison je vais abandonner l’idée de l’allaitement !

2- Ah oui et comment faisaient nos grand mères et arrières grands mères avant l’arrivée des jetables ?

3- Je vais croisé les doigts pour que bébé soit constipé…

Avec sérieux

Soyons sérieux 3 minutes ! Enfin essayons !baby-21167_1920_ PublicDomainPictures de Pixabay

Précisions tout d’abord que c’est bel et bien de la consistance des selles d’allaitement dont il est question. Des selles jaunâtres, liquide voire collantes vont de pair avec un allaitement maternel. Et cela est comme ça depuis la nuit des temps !

Comment faisaient donc nos (arrières) grands mères lorsqu’aucune autre solution que les langes n’existaient ? Croyez vous qu’à l’époque les selles d’allaitement avaient une tout autre consistance ? Rappelons-nous que même en cas de difficultés d’allaitement par la mère, des nourrices prenaient le relai ! En effet les premiers laits maternisés industriels n’ont fait leur apparition qu’en 1865…

Vous allez me dire, elles n’avaient pas le choix ! Doit-on pour autant avoir ce choix cornélien entre couches lavables et allaitement ? Je vous assure que non ! Les deux sont compatibles !

La preuve : les résultats d’un sondage effectué sur quatre groupes d’échanges FB du 7 au 8 juillet 2020. Sur 1432 mamans qui ont répondu, 79% déclarent avoir utilisé les couches lavables pendant un allaitement exclusivement maternel (1).

Conseils de mamans avisées

Ci-dessous les conseils glanés auprès de ces mamans afin de faciliter la gestion des selles des selles d’allaitement :

  • ne pas utiliser de voiles de protection : les mamans qui pratiques le « zéro voile », nos amies québécoises diraient le « zéro feuillet », mettent en avant les propriétés hydrosolubles des selles d’allaitement. Un pré rinçage à la main ou en machine (en « laveuse » au Québec !) et le tour est joué !
  • faire le choix des langes ou de couches pré plates : systèmes plus enveloppants facilitant la gestion des selles…
  • choisir un voile de protection plus épais : pour faciliter la récupération des selles.
  • doubler le voile de protection en cas de voile trop fin ne protégeant pas suffisamment les absorbants !

Pas de solution toute faite ! A vous de tester celle qui vous convient le mieux !

Vous pouvez également vous (re) plonger dans la lecture de l’idée reçue n° 7 « Mettre les mains dans le caca, non merci ! »

Après toutes ces pistes de solutions, osez l’allaitement et les couches lavables ! D’autres l’on fait avec enthousiasme et satisfaction !

Rendez-vous dans 2 jours pour l’idée reçue n°34 :

“ les couches lavables ça fait des grosses fesses ! C’est impossible d’habiller bébé

D’ici là je vous invite, ci-dessous, à me faire part de vos commentaires, de vos questions, de vos retours d’expériences ou encore de vos idées pour mes prochains articles  !

A VOS COUCHES PRÊT(E)S CHANGEZ !

Crédit photo :  Public Domain Pictures sur  Pixabay

(1) pour information 10% déclarent avoir utilisé les couches lavables lors d’un allaitement mixte (au sein et au biberon) et 11% pratiqué les couches lavables simultanément au biberon exclusif.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *