Idée reçue n° 18 : “les couches lavables, ce n’est pas adapté à tous les enfants !”

Partagez si le coeur vous en dit !
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Mon défi :  répondre à 1 idée reçue tous les 2 jours jusqu’à épuisement du stock. 34 idées reçues répertoriées à ce jour !

Le parti pris c’est de vous donner deux pistes de réponses : avec humour ou avec un peu de sérieux ?

C’est parti pour l’idée reçue n°18 :

Les couches lavables, ce n’est pas adapté à tous les enfants !

Y répondre avec humour :

1. Et bien ce sera l’occasion rêvée de pratiquer l’hygiène naturelle infantile !

2. Et dis moi, les parents faisaient comment avant l’arrivée des couches jetables ?

3. Et les couches jetables, elles sont adaptées à tous les enfants ? Trop forts ces fabricants !

Un peu de sérieux :

Il est commun d’entendre dire que :

  1. les couches lavables ne sont pas adaptées à tel ou tel enfant : serial pisseur-seuse, peau à tendance atopique (1)
  2. certains modèles de couches lavables ne sont pas adaptés telle ou telle morphologie.

Pourquoi donc les couches lavables auraient le privilège de ne pas convenir à tous les enfants sous prétexte qu’ils font à poids et/ou âge équivalent des plus gros pipis que d’autres. Le plus important si vous avez tiré le bon numéro (serial pisseur-seuse) c’est d’en avoir conscience et d’identifier que si fuites il y a, elles sont due à une production hors-norme (ha cette fameuse norme !) d’urine.

Et là c’est gagné vous saurez précisément quoi faire : rajouter des inserts supplémentaires (appelés aussi doublure ou booster) jusqu’à absorption complète de l’urine excrétée !

Si bébé à une peau particulièrement sensible voire à tendance atopique alors les couches lavables sont certainement la solution. En effet de plus en plus d’enfants réagissent au contact des couches jetables ou plutôt des composés qu’elles contiennent (substances allergisantes, polyacrylate de sodium …). Nous reparlerons plus en détail de ce fameux polyacrylate de sodium et plus particulièrement de sa face obscure dans l’idée reçue n°34 ” Les couches lavables ça fait des grosses fesses ! C’est impossible d’habiller bébé…”

Attention les couches lavables peuvent aussi  provoquer des réactions cutanées. Cela est souvent dû à la composition des lessives ! Nous nous y attarderons également dans un prochain article !

Le ”mythe” de la morphologie !

Passons à la morphologie de certains bébés. baby-799956_1920_1095178 de Pixabay

J’étais persuadé, il y a 7 ans, lors de mes premières expériences « couches lavables » que certaines couches n’étaient pas adaptées à la morphologie de certains bébés. Connaissez-vous des fabricant(e)s qui communiquent sur telle ou telle morphologie ? Imaginez une créatrice qui conçoive une couche pour qu’elle ne convienne qu’aux bébés « bien potelés » ou à l’inverse aux bébés « menus »…

Aujourd’hui je suis convaincu de l’inverse : toutes les couches sont adaptées à toutes les morphologies. Une couche ne sera tout simplement pas adaptée à la morphologie d’un enfant si elle n’est pas utilisée au bon moment ou dans les bonnes conditions :

– une taille S au lieu d’une taille M ou encore une taille évolutive pour un enfant de 3,5kg

– parce que notre deuxième enfant aura une morphologie différente et ne pourra pas utiliser la même couche au même âge ou au même poids que le premier

– un enfant éliminant des grosses quantités d’urine à chaque miction nécessitera d’augmenter la capacité d’absorption avec un booster

Rendez-vous dans 2 jours pour l’idée reçue n°19 :

“Les couches lavables, ça prend plus de temps, tu vas vite être débordé(e) !

D’ici là vous pouvez y aller, ci-dessous, de vos commentaires, de vos questions ou de vos retours d’expériences  !

A VOS COUCHES PRÊT(E)S CHANGEZ !

Crédit photo : Image gratuite de 1095178 sur Pixabay

(1) Dr Jesus Cardenas, Doctissimo, De la peau sèche à la peau atopique, 25 septembre 2017

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *