Idée reçue n°8 : “les enfants baignent dans leur pipi ! Il faut les changer plus souvent…”

Partagez si le coeur vous en dit !
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Mon défi :  répondre à 1 idée reçue tous les 2 jours jusqu’à épuisement du stock. 34 idées reçues répertoriées à ce jour !

Le parti pris c’est de vous donner deux pistes de réponses : avec humour ou avec un peu sérieux ?

C’est parti pour l’idée reçue n°8 :

“Les enfants baignent dans leur pipi ! Il faut les changer plus souvent…”

Y répondre avec humour :

1. C’est génial, même pas besoin d’aller à la piscine !

2. Si je dois changer bébé plus souvent, cela m’occupera : je m’ennuie en ce moment !

3. Super j’ai entendu dire que certains fabricants de cosmétiques utilisaient l’urine comme composants !

Un peu de sérieux :

Il est courant d’endiapers-3476133_1920_pixabay de Pamela Kiefertendre qu’un enfant en couche lavable a les fesses mouillées et donc qu’il baigne dans son pipi ! Et donc que par conséquent il est impératif de le changer plus souvent, le pauvre !

En quoi avoir les fesses mouillées peut être ennuyeux :

– Est-ce inconfortable pour bébé ?

– Cela peut-il être la cause d’érythèmes fessiers ?

Est-ce inconfortable pour bébé ?

Nous avons vu dans l’« Idée reçue n°3 les couches lavables ça ne favorise pas l’acquisition de la propreté » que les multinationales fabriquant les couches jetables ont réussi à nous faire croire qu’il est mieux pour l’enfant et pour ses parents que bébé ne « sente » pas l’humidité de sa couche…

Parce qu’il est vrai, oui, que bébé perçoit l’humidité dans sa couche lavable. Ce qui n’est plus le cas avec une couche jetable. Merci le polyacrylate de sodium dont nous reparlerons dans l’idée reçue n°34 « les couches lavables ça fait des grosses fesses, impossible d’habiller bébé ! » en évoquant sa face obscure !

Alors plutôt que de parler d’inconfort je parlerais plutôt de sensation différente et de perception différente de son corps. Ce qui participe au processus spontané de l’acquisition de la propreté comme évoqué dans l’idée reçue n°3 déjà citée ci-dessus.

Cela peut-il être la cause d’érythèmes fessiers ?

Quant aux érythèmes, que nous aborderons dans le détail dans l’idée reçue n°27 « Les couches lavables ça provoquent des rougeurs, des érythèmes fessiers » qu’en penser ?

Si l’on en croit un article paru dans Doctossimo en juillet 2017, les érythèmes fessiers peuvent être dus à plusieurs facteurs :

  • « La chaleur, l’humidité et l’ammoniaque des urines, l’hyper acidité des selles, les frottements de la couche peuvent fragiliser l’épiderme du bébé, irriter ses fesses et les rendre rougeâtres, la macération à l’intérieur des couches, ;
  • Les troubles digestifs mineurs et transitoires, une simple diarrhée acide (consécutive à une poussée dentaire), un banal virus, un rhume (les glaires avalées qui empruntent le tube digestif accélérant le transit) peuvent, entre autres, provoquer de telles rougeurs sur les fesses.
  • Certains produits de toilette, comme le talc, peuvent également provoquer une sensibilisation cutanée. Les lingettes imprégnées de lotion, les composants de certaines couches (cellulose, caoutchouc), la lessive… peuvent irriter les peaux les plus sensibles et déclencher une réaction allergique ;
  • Le manque ou un excès d’hygiène locale peut accentuer et accélérer l’érythème fessier. »

On constate qu’à l’énoncé de toutes ces causes possibles de rougeurs, il est difficile d’attribuer à la seule humidité les réactions cutanées sur le siège de nos bébés !

Comment limiter cette sensation d’humidité ?

Si malgré tout vous avez envie que bébé soit le moins possible avec cette sensation d’humidité deux options s’offrent à vous :

  1. l’ajout d’un booster ou plus permettra d’avoir une absorption plus importante et une meilleure répartition des urines dans les absorbants
  2. l’utilisation de voiles polaires lavables généralement en polaire, qui vont reproduire en partie l’effet au sec

Inutile donc de changer bébé plus souvent sous prétexte que bébé est en couches lavable et qu’il « sent » l’humidité ! A moins que vous souhaitiez vous rajouter du travail et que changer votre enfant soit une grande passion…

Rendez-vous dans 2 jours pour l’idée reçue n°9 :

Ça ne plait qu’à toi : c’est ton bébé qui va subir tes caprices !

D’ici là vous pouvez y aller,ci-dessous, de vos commentaires, de vos questions ou de vos retours d’expériences  sur cet article !

A vos couches prêt(e)s changez !

Crédit photo : image gratuite de Pamela Kiefer sur Pixabay

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *