Idée reçue n°26 : “ les couches lavables, si elles ne sont pas utilisées dès la naissance ce n’est pas rentable !”

Partagez si le coeur vous en dit !
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Mon défi :  répondre à 1 idée reçue tous les 2 jours jusqu’à épuisement du stock. 34 idées reçues répertoriées à ce jour !

Le parti pris c’est de vous donner deux pistes de réponses : avec humour ou avec un peu de sérieux ?

C’est parti pour l’idée reçue n°26 :

“les couches lavables , si elles ne sont pas utilisées dès la naissance ce n’est pas rentable !”

Y répondre avec humour :

1. Et du coup il faut, aussi, les utiliser jusqu’à 4 ans, pour que ce soit rentable ?

2. Peu importe, car c’est avant tout pour la santé de bébé et de la planète que nous avons choisi les couches lavables…

3. Et les couches jetables, c’est rentable dès la naissance ?

Un peu de sérieux

Remettons juste les choses à leur place ! Les couches lavables font économiser en moyenne entre 500 et 1500 euros par rapport aux parents qui font le choix des couches jetables.couches lavables économies

En effet, nous avons vu dans l’idée reçue n°20 « les couches lavables ça coute cher ! C’est plus cher que les jetables ! » qu’en 2 ans ½ :

– les couches jetables coûtent entre 1200 et 2400 euros (1) (2),

– les couches lavables entre 400 et 1000 euros y compris le coût de l’entretien (1) (2).

Avouez qu’il n’y a clairement pas photo !

Alors quand bien même vous les utiliseriez quelques jours , voire quelques semaines ou quelques mois après la naissance vous avez de la marge avant d’arriver au budget des couches jetables !

Quand commencer ?

A ce propos nous avons justement une idée précise du moment auxquelles les parents ont commencé les couches lavables pour leurs enfants !

En effet dans un sondage réalisé entre le 7 et le 9 juin 2020 sur 5 groupes d’échanges FB « couches lavables », sur 800 parents ayant répondu, on apprend que :

– 9.8% ont utilisé les couches lavables dès la naissance : dont 7.6% à la maternité, 1.8% lors d’un accouchement à la maison et 0.4% en maison de naissance,

– 39% lors du premier mois,

– 38.2% du 2ième mois au 6ième mois,

– 8.9% du 6ième au 12ième mois,

– 4.1% après le 12ième mois.

Le bon moment : quand vous êtes prêt(e)s !

C’est bien la preuve qu’il ne faut pas se mettre la pression ! Le bon moment pour commencer les lavables, c’est quand vous aurez décidé ! Et quand vous serez prêt(e)s !

Enfin, vous avouerez également que la grande différence des couches lavables avec les jetables, du point de vue budget : c’est que vous les achetez uniquement une fois ! En d’autres termes le budget couches jetables est à prévoir autant de fois que vous aurez d’enfants !

Et même si vous ne souhaitez qu’un enfant, ou que vous ne souhaitez plus d’enfant ! Vous aurez toujours la possibilité de donner vos couches lavables, de les prêter, de les troquer, de les revendre !

Au final c’est tout bénef ! Si pas pour vous, parce votre grand côté philanthropique l’aura emporté, pour celles et ceux à qui vous les aurez données ou prêtées !

Rendez-vous dans 2 jours pour l’idée reçue n°27 :

“les couches lavables ça provoque des érythèmes fessiers !”

D’ici là je vous invite, ci-dessous, à me faire part de vos commentaires, de vos questions, de vos retours d’expériences ou encore de vos idées pour mes prochains articles  !

A VOS COUCHES PRÊT(E)S CHANGEZ !

Crédit photo : image gratuite de Anja sur  Pixabay

(1) Ouvrage collectif sous la direction de Carine Phung, « Les couches lavables et autres alternatives aux couches jetables », Edition grandir autrement, 2008

(2) Christelle Beneytout, « Les couches lavables : ça change tout ! », Edition La plage, 2008

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *