Idée reçue n°2 : les couches lavables à la naissance ce n’est pas jouable ? Mieux vaut attendre quelques mois……

Partagez si le coeur vous en dit !
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Mon défi :  répondre à 1 idée reçue tous les 2 jours jusqu’à épuisement du stock. 34 idées reçues répertoriées à ce jour !

Le parti pris c’est de vous donner deux pistes de réponses : avec humour ou avec un peu sérieux ?

C’est parti pour l’idée reçue n°2 :

“A la naissance ce n’est pas jouable ? Mieux vaut attendre quelques mois…”

Y répondre avec humour :

1. C’est vrai, j’ai entendu dire qu’avant l’arrivée des jetables les bébés étaient sans couches pendant plusieurs semaines voire plusieurs mois tellement cela était compliqué ! T’imagines, les pauvres !

2. De toute façon je n’ai pas l’intention de lui mettre de couches (lavables ou jetables) avant ses 3 mois !

3. J’avais justement l’intention de te demander de dormir à la maison quelques semaines pour m’aider à gérer les couches lavables ? Tu serais ok ?

Un peu de sérieux :

Nous verrons dans une prochaine idée reçue (idée reçue “Ce n’est pas adapté à tous les enfants ?) que tous les bébés ont « le droit » aux couches lavables quelque soit leur morphologie ! Je vous expliquerai pourquoi ce n’est pas une question de morphologie…

Précisons que plusieurs fabricant(e)s ou créatrices de couches lavables proposent des couches naissances (« new born ») et qu’elles sont adaptées, pour certaines, même aux bébés de 2kg ou moins. Certains parents utilisent également les langes, prépliés ou pas, à nouer ou pas…dès l’arrivée de bébé !

Nous reviendrons également plus précisément dans un prochain article sur ces solutions naissance existantes.

Alors qu’est ce qui pourrait faire que nous puissions ne pas utiliser les couches lavables dés la naissance ?

  • Le découragement ou la démotivation par des retours d’expériences négatifs ou d’ idées reçues
  • L’impression que l’arrivée de bébé est un raz de marée émotionnel et organisationnel
  • Le fait que les conditions ne sont pas optimales et tout simplement pas la priorité du moment

Un mot d’ordre : expérimentez !

Il est important de bien faire la différence entre des retours d’expériences négatifs et des idées reçues. Autant nous pouvons apporter du crédit aux mauvaises, comme aux bonnes, expériences des autres. Autant les idées reçues restent des idées reçues, des préjugés !

Quant aux expériences : rien de tel que sa propre expérience ! Si des utilisateurs – trices vous font un retour négatif sur telle ou telle marque pour cause de fuites, de modèles inadaptés… d’autres peuvent très bien vous en faire le retour inverse ! La preuve la richesse des échanges que l’ont peut trouver notamment sur les groupes d’échanges Facebook “couches lavables”.

Alors le mot d’ordre est : tester par vous-mêmes ! Expérimentez !

L’impresnewborn-1328454_1920_Image par Pro File de Pixabay_288x192sion que l’arrivée de bébé est un raz de marée émotionnel et organisationnel n’est pas qu’une impression ! C’est un véritable raz de marée ! Surtout lorsque c’est le premier…

Certains parents envisagent difficilement de gérer les couches lavables en plus de ce raz de marée ! L’idée reçue “Ça prend plus de temps, tu vas vite être débordé(e) !” est souvent sous-jacente à ce potentiel raz de marée organisationnel ! Nous répondrons à cette idée reçue d’ici quelques semaines…

Malgré tout des parents arrivent  à gérer de front l’arrivée d’un premier enfant et l’utilisation des couches lavables dès la naissance, dès les premiers jours, dès les premières heures…

Pour preuve les résultats  d’un sondage réalisé entre le 7 et le 9 juin 2020 sur 5 groupes d’échanges FB « couches lavables » sur 800 parents ayant répondu 9.8% affirment  avoir utilisées les couches lavables dès la naissance. 7.6% à la maternité, 1.8% lors d’un accouchement à la maison et  0.4% lors d’un accouchement en maison de naissance. De plus 39% déclarent les avoir utilisées dans le premier mois de bébé. Soit au total près de 50% dès les premières semaines !

Laissez le temps au temps…

Si ce n’est pas envisageable pour vous, c’est juste peut être que les conditions optimales ne sont pas réunies : papa pas tout a fait convaincue, pas dégoté la bonne couche, pas le bon nombre de couches, pas eu suffisamment de retours positifs… Ou tout simplement que ce n’est pas la priorité du moment.

Vous préférez peut être vous concentrer sur la mise en route de l’allaitement, ou encore vous renseigner sur les différents modèles existants !

Lorsque ce sera le bon moment tout va couler de source ! Lorsque c’est le bon moment il est beaucoup plus facile de se lancer dans cette belle aventure des couches lavables ! Alors laissez le temps au temps !

A la naissance ou un peu plus tard tout est possible ! Chacun son rythme…

Rendez-vous dans 2 jours pour l’idée reçue n°3 :

“Ça ne favorise pas l’acquisition de la propreté!”

D’ici là vous pouvez y aller de vos commentaires, de vos questions ou de vos retours d’expériences !

A vos couches prêt(e)s partez !

Crédit photo : image gratuite de Pro File sur Pixabay

Commentaires

  1. Maria a dit :

    Merci pour cet article !
    Notre fille n’a mis qu’une couche jetable depuis la naissance, c’était celle de la salle de naissance ! Puis on a utilisé des modèles pour nouveau-né dès la maternité (c’était notre premier enfant et le personnel était quelque peu circonspect mais néanmoins intéressé) et ça a très bien marché ! Bientôt 8 mois en CL 🙂 (aucun de nous deux ne sait en revanche mettre une CJ – hormis de vagues souvenirs pour les neveux et nièces).

    1. Laurent Levrot a dit :

      Bonjour Maria,
      Merci pour ce témoignage ! Une preuve de plus que les lavables dès la naissance c’est possible !
      Dans quelle maternité avez-vous accouché ?
      Belle journée. Laurent

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *